ORS 164.135¹ Utilisation non autorisée d’un véhicule

Notes de décisions

Il n’y avait pas de crime en vertu de cette section, lorsqu’il n’y avait aucune preuve de l’exercice par les défendeurs du contrôle sur un véhicule utilisable. State v. Macomber, 269 Or 58, 523 P2d 560 (1974)

L’erreur du tribunal de ne pas avoir retiré la question de la prise illégale du jury n’était pas préjudiciable, même si la prise illégale était listée comme un moyen alternatif de commettre un vol, car la preuve indiquait que le bien était entré en possession des défendeurs avec le consentement des propriétaires. State v. Mortenson, 27 Or App 265, 555 P2d 940 (1976), Sup Ct review denied

Cette section n’était pas inconstitutionnellement vague. State v. Boyd, 28 Or App 725, 560 P2d 689 (1977)

L’utilisation non autorisée par les défendeurs d’un chariot élévateur à fourche constituait une utilisation non autorisée d’un véhicule au sens de cette section, même si le véhicule n’était pas autorisé à circuler sur les routes publiques. State v. Essig, 31 Or App 639, 571 P2d 170 (1977), Sup Ct review denied

Le cambriolage ou l’intrusion dans un véhicule, tel qu’il était proscrit par les sections précédentes, ne constitue pas une utilisation de véhicule au sens de cette section. State v. Douthitt, 33 Or App 333, 576 P2d 1262 (1978)

Une moissonneuse-batteuse et une andaineuse sont des véhicules au sens de cette section. State v. Keys, 41 Or App 379, 597 P2d 1266 (1979)

Une motocyclette inopérante est un véhicule au sens de cette section. State v. Blair, 54 Or App 228, 634 P2d 491 (1981)

L’acte d’accusation qui alléguait une utilisation intentionnelle du véhicule comme consistant en une déviation grossière de l’objectif convenu d’effectuer des réparations sur une automobile était suffisant. State v. Trow, 56 Or App 478, 642 P2d 1178 (1982), Sup Ct review denied

Lorsqu’un mineur est accusé et admet un acte qui, s’il était commis par un adulte, serait un crime entraînant un emprisonnement possible pendant cinq ans et que l’avis des tribunaux est insuffisant concernant la nature de l’accusation et les conséquences de l’admission, l’enfant ne peut pas être considéré comme ayant fait une renonciation en connaissance de cause et le tribunal pour mineurs a commis une erreur en n’annulant pas l’admission. État ex rel Juv. Dept. v. Clements, 95 Or App 640, 770 P2d 937 (1989)

La preuve que le défendeur avait une association présumée avec les membres d’un gang et que les membres du gang utilisaient des voitures volées dans des activités illégales n’était pas pertinente pour prouver que les défendeurs savaient que la voiture était volée. State v. Stone, 104 Or App 534, 802 P2d 668 (1990)

Lorsque la restitution d’un véhicule à son propriétaire est retenue, le lieu est approprié soit dans le comté où le véhicule est illégalement possédé, soit dans le comté où la restitution était envisagée. State v. Paget, 134 Or App 476, 896 P2d 1 (1995), Sup Ct review denied

Une personne commet le crime d’utilisation non autorisée d’un véhicule lorsqu’elle utilise ou exerce un contrôle sur un véhicule sans le consentement de la personne dont le droit à la possession du véhicule est supérieur à celui de la personne qui utilise ou exerce un contrôle sur le véhicule. State v. Haney, 256 Or App 506, 301 P3d 445 (2013)

La défense de revendication honnête du droit dans une poursuite pour vol disponible en vertu de l’ORS 164.035 (Défenses) n’est pas une défense à une poursuite pour utilisation non autorisée d’un véhicule en vertu de cette section, car la poursuite pour utilisation non autorisée d’un véhicule ne nécessite pas de preuve de vol.State v. Pusztai, 269 Or App 893, 348 P3d 241 (2015)

Parce que l’absence de consentement du propriétaire fait partie de la nature et du caractère de l’acte d’utilisation non autorisée d’un véhicule en vertu de cette section, l’état mental coupable minimum est la connaissance de ce fait ; ainsi, lorsque le jury a reçu une instruction selon laquelle la négligence criminelle était l’état mental applicable requis pour condamner le défendeur, l’annulation de la condamnation était requise. State v. Simonov, 358 Or 531, 368 P3d 11 (2016)

Lorsque le défendeur, condamné en vertu de la sous-section (1)(a) de cette section, avait le consentement pour utiliser le véhicule des employeurs mais a gardé le véhicule plus longtemps que convenu, et que l’État a fourni des preuves uniquement en ce qui concerne la sous-section (1)(c) de cette section mais pas pour soutenir la condamnation en vertu de la sous-section (1)(a), le défendeur a droit à l’acquittement parce que lorsque la seule déviation prouvée est temporelle, la sous-section (1)(c) contrôle exclusivement. State v. Civil, 283 Or App 395, 388 P3d 1185 (2017)

Le terme véhicule inclut les véhicules inopérants qui sont capables de fonctionner avec des réparations raisonnables mais n’inclut pas les véhicules qui sont au-delà de toute réparation raisonnable et constituent des véhicules épaves. State v. Eastep, 361 Or 746, 399 P3d 979 (2017)

Citations complètes

State Forester v. Umpqua R. Nav. Co., 258 Or 10, 478 P2d 631 (1970), cert. denied, 404 US 826 (1971)

Citations de la revue de droit

.

Laisser un commentaire