Marjorie Tallchief

Après avoir terminé sa formation à Los Angeles, Tallchief a commencé à se produire pour plusieurs compagnies de danse. Dans le livre American Indian Ballerinas, Lili Cockerille Livingston écrit que Marjorie Tallchief a fait ses débuts professionnels avec le Ballet Theatre de Lucia Chase et Richard Pleasant en tant que soliste de première année, en 1944. Selon l’Encyclopédie de l’histoire et de la culture de l’Oklahoma, il s’agissait notamment de :  » l’American Ballet Russe de Monte Carlo (1946-47), le Grand Ballet du Marquis de Cuevas (1948-55), le Chicago Opera Ballet de Ruth Page (artiste invitée, 1958-62), et le Harkness Ballet (prima ballerina, 1964-66). Ses rôles les plus acclamés ont été interprétés dans Night Shadow (1950), Annabel Lee (1951), Idylle (1954), Roméo et Juliette (1955) et Giselle (1957). »

Tallchief a été la première Amérindienne à être « première danseuse étoile » du Ballet de l’Opéra de Paris et s’est produite avec le Grand Ballet du Marquis de Cuevas. Au cours de sa carrière, elle s’est également produite pour des dignitaires tels que les présidents américains John F. Kennedy et Lyndon B. Johnson, et le président français Charles de Gaulle. Marjorie a enseigné à la Dallas Civic Ballet Academy, connue plus tard sous le nom de Dallas Ballet. Après s’être retirée de la scène, elle a été directrice de danse pour le Dallas Ballet, la Chicago Ballet School et le Harid Conservatory jusqu’en 1993.

Laisser un commentaire