La pyramide des niches dans une gazette juridique du 18e siècle

Aujourd’hui, le 5 février, c’est le 101e anniversaire de la Constitution mexicaine de 1917. Comme j’ai couvert l’histoire de la constitution mexicaine avant, je voudrais observer cette fête avec une autre question mexicaine.

J’ai travaillé sur une proposition de numérisation, et – alors que je rédigeais le récit et compilais les détails pour elle – je suis tombé par hasard sur cette belle gravure de ce que j’ai reconnu presque immédiatement comme la Pyramide des Niches de la ville préhispanique d’El Tajín. Elle est située dans la ville moderne de Papantla, à Veracruz, au Mexique. El Tajín est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Gravure de « La pyramide des niches, El Tajín, Papantla, Veracruz, México, 1785 », tirée de Gazetas de México, compendio de noticias de Nueva España, photo de Francisco Macías

La gazette dans laquelle cette gravure est apparue a été publiée le 6 septembre 1785 et faisait partie d’une compilation de gazettes concernant la Nouvelle Espagne. Un détail intéressant de la page de titre de ce recueil est la dédicace à Don Matías de Gálvez, vice-roi, gouverneur et capitaine général de la Nouvelle-Espagne. Avant de devenir vice-roi de Nouvelle-Espagne, Matías de Gálvez y Gallardo a été capitaine général de la capitainerie générale du Guatemala, qui était une division administrative de l’Empire espagnol. La capitainerie générale du Guatemala était également connue sous le nom de royaume du Guatemala et était subordonnée à celle de la vice-royauté de Nouvelle-Espagne. Cette région représente les pays actuels de Belize, du Costa Rica, du Salvador, du Guatemala, du Honduras, du Nicaragua et de l’État mexicain du Chiapas. Au moment où ce recueil a été publié, Matías de Gálvez était décédé et son fils, Bernardo de Gálvez y Madrid, lui avait succédé. Bernardo de Gálvez y Madrid est un héros peu connu de l’histoire américaine et de la guerre d’Indépendance, et il est l’une des huit personnes seulement auxquelles les États-Unis ont conféré la citoyenneté d’honneur.

Page de titre, Gazetas de México, 1785, photo de Francisco Macías

Pour ceux d’entre vous qui savent lire l’espagnol et qui voudraient voir la description architecturale de la Pyramide des Niches, vous trouverez ci-dessous les pages qui comprennent ce texte. Les pages comprenant le récit sont les trois qui suivent la page de titre du 12 juillet 1785.

Page de titre, Gazeta de México, 12 juillet 1785, photo de Francisco Macías

Gazeta de México, 12 juillet 1785, p. 349, photo de Francisco Macías

Gazeta de México, 12 juillet 1785, p. 350, photo de Francisco Macías

Gazeta de México, 12 juillet 1785, p. 351, photo de Francisco Macías

.

Laisser un commentaire