Guide de soins complet du bélier bolivien – L’animal de compagnie hautement compatible pour les aquariums communautaires

Par Garrison Hickles Mis à jour le 1er février 2021

Connus pour leurs comportements intrigants et leur apparence frappante, les béliers boliviens sont admirés par les pisciculteurs du monde entier. Ce qui joue en leur faveur est le fait qu’ils sont un candidat idéal pour les aquariums communautaires en raison de leur nature sociale et hautement compatible, qui est si différente des autres membres de la famille à laquelle ce poisson appartient. Leur niveau de soins peu exigeant en fait un choix facile pour tout aquariophile. Alors, qu’attendez-vous ? Apprenons à mieux les connaître.

Spécifications clés du bélier bolivien

Avant de connaître la vie d’un bélier bolivien en détail, jetez un coup d’œil furtif à ses spécifications clés à partir de ce tableau.

.

Nom scientifique Mikrogeophagus altispinosus
Famille Cichlidae
Origine Amérique du Sud
Taille 3.5″ (8.8 cm)
Couleur Corps brun terne à gris-bleu avec d’autres nuances.gris-bleu avec des nuances d’autres couleurs tout autour
Niveau d’entretien Facile
Durée de vie 4 ans
Tempérament Paisible
Compatibilité Modérée
Taille du réservoir 30-Gallons
Régime alimentaire Omnivore

Aperçu

Appartenant à la famille des Cichlidae, Les béliers boliviens sont une petite espèce pacifique qui a été décrite pour la première fois en 1911. Ils étaient initialement nommés Crenicara altispinosa. Cependant, en 1977, leur nom scientifique a été changé en Paplilochromis altispinosus avant d’être finalement à nouveau changé en Mikrogeophagus altispinosus, nom sous lequel ils sont actuellement connus.

Ils sont également connus sous de nombreux noms communs tels que bélier papillon, papillon bolivien, cichlidé rouge, cichlidé clown rubis, cichlidé clown rubis et cichlidé papillon bolivien.

Origine &Habitat du bélier bolivien

Les béliers boliviens ont leurs racines dans les pays sud-américains de Bolivie (comme leur nom l’indique) et du Brésil. En fait, ils sont nommés bélier bolivien parce que le tout premier spécimen catalogué a été collecté dans un étang peu profond en Bolivie.

On les observe également dans le bassin de Guarpore à San Ramone, le Rio Mamore près de l’embouchure de la rivière Rio Guarpore àTrinidad, les plaines inondables en aval de Todos Santos, et près de l’embouchure de la rivière Igarape à Guarjara-Mirim.

En ce qui concerne leur habitat, on les voit surtout dans les affluents des rivières, les lacs, les bras morts, les lagunes, les bassins et les ruisseaux qui ont un substrat boueux ou sablonneux, une végétation épaisse et une abondance de racines, de chicots et de branches qui offrent à ces espèces majestueuses des zones d’ombre et des cachettes. Ils habitent principalement les zones médianes et de fond des eaux à faible courant.

Apparence du bélier bolivien

Le bélier bolivien a un corps allongé de forme ovale avec des nageoires pointues en forme de rayons et une queue. Ces rayons hérissés les protègent des prédateurs. Ils sont connus pour étrangler et étouffer leurs prédateurs à l’aide de ces rayons.

En parlant de dimorphisme sexuel, il est assez facile de distinguer les mâles des femelles. Les mâles sont généralement plus grands que leurs homologues femelles et leurs nageoires dorsales sont également plus pointues qu’elles. En outre, les mâles ont des filaments plus longs le long de leur queue.

La partie frontale des nageoires des béliers boliviens est souple, ce qui leur permet de maintenir des positions précises et des mouvements sans effort qui contribuent à une nage gracieuse plutôt qu’à une nage rapide.

Similaires aux autres membres de la famille des cichlidés, ils ont également une narine de chaque côté. Ils « sentent » l’eau en l’aspirant et en la rejetant après l’avoir « échantillonnée » pendant un certain temps. En outre, comme tous les autres cichlidés, les béliers boliviens ont également un ensemble de dents pharyngées bien développées dans leur gorge, ainsi qu’un ensemble régulier de dents.

Taille du bélier bolivien

Les béliers boliviens sont de petits poissons d’eau douce dans lesquels les mâles atteignent 3.5″ (8,8 cm) et les femelles jusqu’à 2,5″ (6,3 cm).

Couleur du bélier bolivien

Le corps du bélier bolivien varie du brun terne au bleu grisâtre. Leur ventre est principalement de couleur jaune qui s’étend presque jusqu’à leur partie frontale.

Les mâles ont une tache noire distincte au milieu de leur corps tandis que les femelles en ont deux. Certains variantseven arborent une ligne noire verticale en forme de croissant entre leurs yeux. Leur grande dorsale est principalement transparente. Les bords de leurs nageoires dorsale, anale et pectorale, ainsi que leur queue, sont de couleur orange.

Comportement du bélier bolivien

Pacifiques de nature, ils sont connus pour leur comportement intelligent et amical. Bien qu’appartenant à la famille des cichlidés, ils sont un peu agressifs, mais leur conception de l’agression est du type « plus d’aboiement que de morsure ». Ainsi, par rapport à leurs autres cousins cichlidés, ils sont assez apprivoisés.

Cette espèce qui vit au milieu et au fond de l’eau présente un modèle de nage unique, dans lequel ils se déplacent pendant quelques coups avant de s’arrêter soudainement, et de continuer cela encore et encore. Ils font surtout cela au moment de se nourrir afin de tamiser le substrat tout en ne le remuant pas.

Cependant, afin d’échapper aux prédateurs, ils peuvent alterner leur nage gracieuse avec une nage rapide également.

La durée de vie du bélier bolivien

La durée de vie moyenne d’un bélier bolivien est de quatre ans.

Le régime alimentaire du bélier bolivien

Nourrir ces omnivores est en fait très pratique car ils ne sont pas du tout des mangeurs difficiles et consommeraient la plupart des aliments que vous leur fournissez. Dans leur habitat naturel, ils consomment principalement de petits invertébrés, des détritus du lit de la rivière, des graines et d’autres matières végétales.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, on les voit souvent tamiser le substrat à la recherche de leur nourriture. C’est un comportement que l’on remarque aussi bien dans la nature qu’en captivité. Ils absorbent une grande quantité de substrat et l’expulsent par leurs branchies ou leur bouche, après l’avoir « échantillonné » à la recherche de nourriture.

Dans un aquarium, ils sont ouverts à la nourriture vivante, à la nourriture congelée, aux flocons, ainsi qu’aux granulés. Nous recommandons de leur donner plus de granulés que de flocons en raison du fait que les béliers boliviens passent plus de temps au milieu et au fond de l’aquarium. Les granulés sont plus susceptibles de couler sur le substrat que les flocons. Un régime idéal pour le bélier bolivien devrait se composer des éléments suivants :

  • Les vers de sang (congelés et vivants)
  • Les crevettes roses (congelées et vivantes)
  • Les vers blancs (congelés et vivants)
  • Les vers de terre hachés. Vers de terre
  • Cyclopeeze
  • Daphnia
  • Tubifex
  • Légumes blanchis

Venant aux aliments artificiels, la nourriture pour poissons HikariTropical Micro Pellet est une excellente option pour eux. En ce qui concerne le nombre de fois que vous devez les nourrir, le nombre idéal est de 2 à 3 fois par petites portions. Il est intéressant de noter qu’une grande portion de nourriture une fois par jour a plus de chances de détériorer la qualité de l’eau du réservoir que plusieurs petites portions de nourriture tout au long de la journée.

Exigences du réservoir pour le bélier bolivien

Veuillez garder à l’esprit les aspects suivants tout en construisant un foyer idéal pour vos béliers boliviens.

Taille du réservoir

Les béliers boliviens doivent être gardés en groupe. C’est pourquoi vous auriez besoin d’un réservoir de taille moyenne de 30 gallons pour eux,malgré leur petite taille individuelle. Cette taille de réservoir est suffisante pour en héberger six ensemble. Avec chaque bélier bolivien supplémentaire que vous ajoutez, n’oubliez pas d’ajouter un espace supplémentaire de 10 gallons

Substrat

Comme nous avons indiqué ci-dessus que ces espèces d’eau douce passent une quantité considérable de leur temps à fouiller le substrat à la recherche de nourriture, vous devez vous assurer que le substrat que vous fournissez dans leur réservoir est doux et non tranchant. Par conséquent, optez pour un sable fin avec quelques cailloux ici et là. Vous devez vous assurer que les cailloux ne sont pas trop petits car ces poissons pourraient les ingérer accidentellement.

Filtre

Dans la nature, ils vivent dans une eau qui bouge lentement. Par conséquent, vous devez choisir un filtre qui offre un équilibre parfait entre le maintien d’un débit d’eau minimal et la filtration. Un filtre à suspendre fonctionne pour eux.

Nature de l’éclairage

Leur habitat naturel est fortement ombragé. Ainsi, maintenez un système d’éclairage tamisé dans leur réservoir.

Présence de la flore

Les plantes jouent un rôle important dans leur vie. De la fourniture de nourriture à l’obstruction de l’excès de lumière en passant par la fonction de cachettes et d’abris, elles font tout. Comme les béliers boliviens préfèrent une eau légèrement acide, vous devez vous assurer que les plantes que vous gardez dans leur réservoir doivent également être capables d’y survivre. Les plantes aquatiques idéales que vous pouvez élever dans un réservoir de bélier bolivien sont les suivantes :

  • Glyre d’eau
  • Plante épée amazonienne
  • Fougère de Java
  • Mousse de Java
  • Anubias Nana
  • Vallisneria
Note

La mousse de Java aide à abaisser le niveau de pH de l’eau, ce qui fonctionne bien pour les béliers boliviens.

Ornements

N’hésitez pas à leur fournir beaucoup de cachettes sous forme de branches, de bois flotté, de grottes aquatiques, de rochers, entre autres. En même temps, veillez à ne pas bloquer leur espace de nage. En outre, ces ornements ne doivent pas avoir d’arêtes vives. Si vous utilisez des tuyaux et des grottes, veillez à ce que leurs ouvertures soient suffisamment grandes pour que ces poissons puissent s’y glisser et en sortir.

Le bois flotté permet d’abaisser le niveau de pH et d’apporter une couleur « teintée de thé » à l’eau, ce qui est excellent pour les béliers boliviens.

Méthode de nettoyage

L’entretien d’un réservoir moyen ou grand est comparativement plus facile que celui d’un petit réservoir puisque l’eau a tendance à y être plus stable, donnant ainsi plus de marge d’erreur aux aquariophiles.

Vous devriez mettre tous les ornements et le substrat sous l’eau courante du robinet pour les nettoyer. Vous pouvez également passer l’aspirateur sur le substrat pour vous débarrasser complètement des déchets. En outre, nettoyez toutes les vitres des algues et essuyez les parois intérieures avec un chiffon doux trempé dans de l’eau tiède. Les produits à base de savon ou de produits chimiques sont à éviter car leurs résidus sont nocifs pour la santé de vos béliers boliviens.

Ce nettoyage doit être effectué au moins une fois par mois.

En outre, l’élément majeur du nettoyage est que vous devez toujours suivre les règles de quarantaine. Tout ce que vous ajoutez à votre réservoir, que ce soit une nouvelle espèce ou un ornement ou même le substrat, doit être mis en quarantaine car vous ne savez jamais ce qui peut apporter une infection.

Type d’eau pour le bélier bolivien

L’eau du robinet semble bien pour ces poissons tant qu’elle n’a pas une présence exceptionnelle de fer et de chlore. Dans ce cas, utilisez de l’eau filtrée dans leur réservoir. Les paramètres de l’eau que vous devez maintenir ont été énumérés ci-dessous.

Température

La température idéale de l’eau du réservoir pour les béliers boliviens est de 74-78,0° F (23,3-25,6° C). Utilisez un thermomètre immergé pour garder un suivi de la température 24 heures sur 24.

niveau de pH

Le niveau de pH que vous devez maintenir dans votre réservoir de béliers boliviens est de 6,0-7,4. L’utilisation de papier tournesol de temps en temps aide à garder un contrôle sur le niveau de pH de l’eau de votre réservoir.

Dureté

La dureté générale de l’eaudoit être de 6-14 dGH.

Niveau de minéraux

Les béliers boliviens sont sensibles au niveau de nitrates. Par conséquent, assurez-vous que le niveau de nitrate est aussi bas que possible dans votre réservoir.

Procédure de remplacement

Comme nous venons de le dire, le niveau de nitrates doit être surveillé. Une excellente façon de le faire est de remplacer régulièrement l’eau. Ce que vous devez faire est de décider d’un intervalle de temps auquel vous remplacerez l’eau de votre réservoir, et de vous y tenir. Il peut s’agir d’une semaine, d’une quinzaine de jours ou même d’un mois. Bien sûr, le pourcentage de l’eau du réservoir que vous remplacerez changera en fonction de l’intervalle de temps que vous choisissez.

Le tableau suivant indique le pourcentage de l’eau du réservoir que vous devez remplacer à différents intervalles de temps.N’oubliez pas que vous devez CHOISIR UN SEUL des options suivantes.

Intervalle de temps Pourcentage de l’eau qui doit être remplacée
Hebdomadaire (tous les 7 jours) 10%
Tous les quinze jours (tous les 14 jours) 25%
Tous les mois (tous les 30 jours) 30-40%

Rappelez-vous , ne remplacez jamais la totalité de l’eau du réservoir, sauf si elle est contaminée ou fortement infectée.En effet, le fait de changer l’intégralité de l’eau tue les bactéries bénéfiques et perturbe l’équilibre écologique du réservoir. En outre, vous devez également vous rappeler que le nouveau lot d’eau que vous ajoutez à vos réservoirs doit avoir la même température, le même niveau de pH, la même dureté et le même niveau de minéraux que celui du lot d’eau existant dans le réservoir.

Compatibilité du bélier bolivien

Les béliers boliviens peuvent survivre seuls, en paires et en groupes. Les garder en groupe est idéal même s’ils se livrent à de petites chamailleries et à des combats. À moins que vous ne remarquiez qu’ils sont très agressifs les uns envers les autres ou qu’ils en intimident un, ce qu’ils font en le coinçant ou en lui prenant sa nourriture, il n’y a aucune raison de ne pas les garder en groupe.

Les mâles sont plus susceptibles de se battre entre eux pour des raisons hiérarchiques et on peut parfois les voir récupérer leur défaite sur les femelles. Mais dans l’ensemble, c’est l’un des cichlidés les plus pacifiques.

Comme nous l’avons dit précédemment, ils doivent être gardés en groupe d’au moins six. Cela aide également à leur reproduction que nous aborderons en détail plus tard dans l’article.

Compagnons adaptés pour le bélier bolivien

Il est conseillé de garder le bélier bolivien avec d’autres espèces non agressives qui vivent dans une eau douce, ou avec d’autres espèces pacifiques vivant dans le fond. De plus, assurez-vous que leurs compagnons d’aquarium sont de taille similaire à la leur.

En gardant cela à l’esprit, les compagnons d’aquarium convenant aux béliers boliviens sont les suivants :

  • Tétra néon
  • Tétra à nez miroitant
  • Tétra empereur
  • Barbe Odessa
  • Barbe tigre
  • Guppy
  • .

  • Platy
  • Minnow
  • Corydoras Catfish
  • Dwarf Rainbowfish
  • Dwarf Gourami
  • Bristlenose Pleco
  • Dollar argenté
  • Crevette fantôme
  • Crevette amano
  • Crevette bambou

Compagnons inadaptés pour le bélier bolivien

Évitez de garder des béliers boliviens avec des espèces agressives dans un bac communautaire car les béliers boliviens se feraient malmener par ces dernières. En outre, gardez les petites espèces de poissons et d’invertébrés comme les crevettes cerises rouges loin des béliers boliviens car ils les prendraient pour de la nourriture.

L’élevage du bélier bolivien

Les béliers boliviens deviennent sexuellement matures à l’âge de 9-10 mois. Dans la nature, ils sont des reproducteurs ouverts et sont connus pour former des groupes familiaux et pondre une centaine d’œufs.

L’élevage du bélier bolivien est un processus assez facile et peut être facilement réalisé en captivité une fois que vous avez réussi à trouver un couple accouplé. C’est pourquoi il est conseillé de les élever non pas individuellement, mais en groupe à partir d’un stade juvénile dans votre aquarium car cela les aide naturellement à s’accoupler.

Une fois que vous avez identifié la paire accouplée, vous pouvez commencer à conditionner leur environnement pour encourager la reproduction.Bien qu’il ne soit pas obligatoire de mettre la paire dans un réservoir séparé, cela aide à maintenir les conditions de réservoir requises pour la reproduction dans un réservoir séparé.

Tout d’abord, assurez-vous que le réservoir est au moins de 50 gallons et a beaucoup d’abris et de cachettes sous la forme de larges feuilles, de grottes, de grandes pierres, de cailloux lisses, de chicots, entre autres. La température de l’eau doit être de 77-82° F (25-27° C), la dureté de l’eau doit être de 10 dGH, le niveau de pH doit être de 7-7,5, et les lumières doivent être tamisées.

Vous remarquerez que le couple nettoie et prépare la zone un certain nombre de fois pendant 2-3 jours avant le frai. Les mâles créent également une fosse dans le substrat pour garder leurs alevins après l’éclosion. Lorsque la femelle est prête, elle nagera au-dessus du site de ponte plusieurs fois pour pondre environ 100-200 œufs tandis que le mâle protégera la zone (surtout dans un bassin communautaire, par peur que les œufs soient mangés par d’autres espèces de poissons).

Puis, le mâle nagera au-dessus des œufs et les fertilisera de manière externe. Cette opération sera suivie par l’alevinage des œufs par les deux parents.

En général, les œufs éclosent dans les 60 heures. Les alevins commencent à nager par eux-mêmes sept jours après l’éclosion. Les parents aident à déplacer les alevins en les portant dans leur bouche à différents endroits de l’aquarium pendant les deux semaines suivantes. Ils les gardent dans la fosse qu’ils ont creusée auparavant pour leur sécurité. Vous pouvez nourrir les alevins avec des anguilles vinaigrées ou des nauplii de crevettes. Après deux mois, n’hésitez pas à leur donner la nourriture que vous donnez à un bélier bolivien adulte.

Si votre bélier bolivien se reproduit pour la première fois, vous pouvez remarquer qu’il mange ses œufs. Cependant, à leur deuxième ou troisième essai, ils apprendront et cesseront de le faire.

Maladies du bélier bolivien

Les béliers boliviens sont vulnérables à diverses maladies, surtout lorsque l’état de l’eau du réservoir est vicié et que le niveau d’oxygène est faible. La maladie la plus courante qui les frappe est sans doute le kyste, qui se manifeste par des taches blanches sur le corps, les branchies et les nageoires. On peut la traiter en augmentant la température de l’eau de l’aquarium à 86° F (30° C) pendant trois jours.Si la maladie persiste, il faut demander l’aide d’un vétérinaire.

En outre, ils sont également touchés par des douvelles cutanées et d’autres infections causées par des parasites (vers, protozoaires, entre autres), des champignons et des bactéries. C’est pourquoi nous insistons tant sur la mise en quarantaine préalable de tout ce que vous mettez dans l’aquarium. Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander une aide médicale si vous remarquez que vos poissons se comportent bizarrement ou ont des marques bizarres sur le corps.

Il va sans dire que le remplacement régulier de l’eau et le nettoyage du bac permettront d’éviter ces maladies dans une large mesure.

Faits intéressants sur le bélier bolivien

  • Le comportement de cour d’un ramin bolivien mâle comprend des mouvements rapides du corps, y compris le déplacement de leur tête d’avant en arrière.
  • Les béliers boliviens sont connus pour leur capacité à identifier leurs propriétaires.
  • Avec environ 1 650 espèces répertoriées sous elle, la famille des Cichlidae est l’une des plus grandes familles de vertébrés au monde.

Résumé

Les béliers boliviens sont l’un des cichlidés les plus pacifiques que vous pouvez accueillir dans votre aquarium d’eau douce. Faciles à soigner, ils sont connus pour leurs gracieuses nages et leur apparence splendide. Leur présence donnera à coup sûr à votre aquarium un aspect magnifique. En outre, ils sont très compatibles et sociaux par nature, ont des besoins alimentaires minimes et sont faciles à élever. Alors, que vous faut-il de plus ? Apportez ces poissons en banc à la maison et prenez l’aide de ce guide de soins pour vous en occuper sainement.

Guides de soins des autres poissons d’eau douce

Si vous êtes un fan de Cichlidés, alors ces articles suivantspourraient vous intéresser.

  • Comment installer un réservoir de Cichlidés ? – Apprenez la manière systématique de construire efficacement un réservoir sûr pour vos cichlidés.
  • Guide de soins des cichlidés africains – Entrez dans le monde diversifié des cichlidés africains qui sont célèbres pour leur comportement féroce, leurs couleurs vibrantes et leur comportement intelligent.
  • Guide de soins des cichlidés à bouche de feu – Apprenez à connaître ces espèces d’eau douce espiègles qui sont connues pour « bluffer » leur façon d’intimider les autres.

Laisser un commentaire